Sécurité des parkings : les portiques anti-camping-cars sont-ils légaux ?

Publié le : 24 octobre 20225 mins de lecture

Le stationnement dans les rues est souvent limité et très surveillé. Les gens qui ont des camping-cars sont donc obligés de se garer dans des parkings privés, qui sont souvent payants. Certains propriétaires de parking ont donc installé des portiques pour empêcher les camping-cars de rentrer. Mais est-ce légal ?

Dans la plupart des cas, non. En effet, les camping-cars sont des véhicules comme les autres et ne doivent pas être traités de manière différente. Les portiques anti-camping-cars sont donc considérés comme une forme de discrimination et de ségrégation, et sont interdits par la loi.

Si vous êtes propriétaire d’un parking privé et que vous avez installé des portiques anti-camping-cars, vous risquez une amende de 1500 euros.

Les portiques anti-camping-cars sont-ils légaux ?

Les portiques anti-camping-cars sont-ils légaux ? C’est la question que se posent de nombreux propriétaires de parking, notamment ceux qui ont construit leur parking sur des terrains privés. Ces portiques, qui empêchent les camping-cars de pénétrer dans les parkings, sont en effet de plus en plus répandus, mais ils ne sont pas toujours légaux. En effet, selon l’article L. 324-3 du code de l’urbanisme, « les constructions, aménagements et installations soumis à autorisation ne peuvent porter atteinte aux droits des voisins, notamment en ce qui concerne leur libre accès aux voies publiques ». Or, les portiques anti-camping-cars sont souvent installés sur des voies publiques, et peuvent donc être considérés comme étant illégaux. De plus, ils peuvent également être dangereux, notamment pour les cyclistes et les piétons, qui risquent de se prendre les pieds dans les barres de fer.

Le débat juridique entourant les barrières anti-camping-car

Certains soutiennent que les portiques anti-camping-car sont illégaux, car ils entravent l’accès des camping-cars aux parkings publics. D’autres soutiennent que les portiques anti-camping-car sont nécessaires pour prévenir les dommages causés par les camping-cars aux parkings. La question de savoir si les portiques anti-camping-car sont légaux ou non est toujours en débat.

La réglementation : seuls les portiques annonçant un danger ou un obstacle sont légaux

La réglementation des portiques est très stricte : seuls ceux qui annoncent un danger ou un obstacle sont légaux. Les portiques anti-camping-cars sont donc illégaux, puisqu’ils ne servent qu’à empêcher les camping-cars de se garer dans un parking. Cette interdiction est d’ailleurs inscrite dans le code de la route : il est interdit de garer un camping-car dans un parking qui n’est pas destiné à cet usage. Les portiques anti-camping-cars sont donc contraires à la réglementation, et les camping-cars peuvent donc se garer librement dans les parkings.

Les avantages et les inconvénients des barrières anti-camping-car

Des portiques anti-camping-cars ont été installés dans plusieurs communes de France, notamment à Paris, Lyon et Marseille. Ces dispositifs ont pour but de dissuader les campeurs de s’installer dans les parkings publics, en bloquant l’accès aux véhicules de plus de 3,5 tonnes. Ces barrières sont-elles légales ?

Les portiques anti-camping-cars ont été installés afin de lutter contre l’installation sauvage de camping-cars dans les parkings publics. En effet, ces derniers peuvent causer des nuisances sonores et des dégradations des espaces verts. De plus, ils peuvent être dangereux pour les autres usagers du parking, notamment les piétons.

Cependant, ces barrières ne sont pas toujours légales. En effet, elles peuvent être contraires à la loi sur l’accès aux lieux publics, qui stipule que tous les usagers doivent pouvoir accéder aux espaces publics de manière égale. De plus, ces barrières peuvent entraîner des difficultés pour les personnes handicapées, qui ne peuvent pas toujours se déplacer facilement.

Malgré ces inconvénients, les portiques anti-camping-cars ont été installés dans plusieurs communes de France. Si vous souhaitez vous garer dans un parking public, il est important de vérifier si ces barrières sont installées avant de vous y rendre.

Plan du site